Lorsqu’un client dépose, en fin d’après-midi, dans notre agence Citroën de Quissac, sa jolie C4 Cactus pour sa révision du lendemain et que nous le raccompagnons à son domicile, une sacrée surprise est parfois au bout du trajet !

Après une discussion passionnée portant sur l’actualité automobile, les nouveaux modèles à venir, quelques échanges à propos de la C3 de courtoisie qui nous véhicule, C3 que le client trouve drôlement chouette et qu’il envisage d’acquérir pour sa fille dans une finition similaire, comme toujours le temps passant à toute allure dans ces cas là, nous voici donc rapidement arrivés à destination.

Notre Citroën C3 #GaragistesAvantGardistes en Piémont cévenol
Notre Citroën C3 #GaragistesAvantGardistes en Piémont cévenol
Notre Citroën C3 #GaragistesAvantGardistes en Piémont cévenol

Poignées de mains, remerciements mutuels pour ce bien sympathique trajet passé ensemble, invitation à venir découvrir à Quissac les belles C3 d’occasion du moment et voilà venu le moment de nous quitter.

« Attendez, attendez avant de partir ! »

En Piémont cévenol, comme dans tout le Sud de la France, en général ce genre de phrase est une cordiale invitation à l’apéro.

Et il était effectivement ici question de « jaune », mais d’un tout autre genre. 😉

« J’ai quelque chose à vous montrer, attendez-moi là, je vais la sortir de mon garage.

Vous me direz si vous la trouvez aussi avant gardistes que votre C3. 😉 Ne bougez pas d’ici. »

Alors on ne bouge pas d’un pouce, on entend un peu de bruit dans son garage (coups de manivelle ?), puis une bonne minute plus tard un moteur qui ronronne.

Une belle surprise en Piémont cévenol !
Les chevrons d'André Citroën !

Et le revoilà qui arrive au volant d’une superbe ancienne Citroën ! Jaune canari ! Qu’il vient garer à côté de notre C3 !

A un grand sourire, s’enchaîne un joyeux

« Voilà ma petite B2, elle est de 1922 ! »

Cette B2 est vraiment dans un état splendide !
Et elle témoigne, si besoin était, que tout le savoir-faire des usines Citroën ne date vraiment pas d’hier !

Alors bien évidemment les questions fusent de notre côté : il s’agit d’en savoir plus sur l’histoire de ce petit bijou ancien !
De quelle année ? Quel modèle exactement ?

A Quissac comme à Sauve, ce n’est pas du tout sur nos parcs occasion que l’on croise des véhicules si anciens ! 😉 Les nôtres sont plutôt du genre tous récents et faiblement kilométrés !

« Tout 🎵, tout 🎶, tout 🎵, vous saurez tout sur le canari ! 🎶🎵 »

Et notre client-passionné-chevronné s’illumine en déclinant tout le pédigree de cette superbe ancienne Citroën !

Une fiche technique d’un autre siècle ! Qui nous replonge immédiatement dans les années 1920, celles de la jeunesse de cette B2 !

Une superbe Citroën 10 HP Type B2 torpédo en Piémont cévenol !

« C’est une Citroën 10 HP Type B2 torpédo (communément appelé B2).

Et mon exemplaire a été fabriqué en 1922 ! (les premiers modèles étant sortis des usines parisiennes Citroën en mai 1921) »

  • 10 chevaux fiscaux
  • Moteur essence 4 cylindres en ligne 1452 cm3
  • 20 chevaux réels à 2 100 tours/minute
  • Carburateur horizontal Gurtner
  • Refroidissement par eau
  • Radiateur cuivre à circulation par thermosiphon
  • Ventilateur de refroidissement
  • Allumage par magnéto
  • Batterie 6 volts à 60 ampères
  • Boîte 3 vitesses non synchronisées + marche arrière
  • Démarreur électrique 6 volts
  • Freinage au pied agissant sur un tambour en sortie de boîte
  • Frein secondaire à main agissant sur les tambours des roues arrière
  • Aucun frein avant
  • Suspensions avant à ressorts avec lames simples et arrière avec lames doubles superposées
  • Essieux avant et arrière rigides
  • Direction à vis sans fin à secteur
  • Pneus Michelin à talon 13×45 montés sur jantes acier haute pression
  • Dimensions : empattement du véhicule 283 cm, voie 119 cm, longueur 400 cm, hauteur torpédo 175 cm
  • Poids : 810 kg
  • Vitesse maxi : 72 km/heure
  • Consommation moyenne : 8 litres/100 km
  • Production annuelle de 1922 : 15 300 exemplaires
  • Prix de l’époque : 15 500 anciens francs
En Piémont cévenol, une superbe Citroën B2 centenaire !

« Et le verdict du dernier contrôle technique de ma B2 ?

Vous le connaissez ? Bin, tout simplement zéro défaut !

Elle marche à merveille, heureusement car ma période de garantie semble bien révolue ! 😉 »

Cela vient confirmer que la fiabilité des véhicules de nos constructeurs français défie le temps et les époques !

Et ce n’est pas nos équipes de passionnés qui vous diront le contraire !

Cette B2 centenaire est donc l’un des tous premiers modèles de la marque (Citroën ayant été créée en 1919).

Il n’est pas déraisonnable de penser qu’André Citroën, alors âgé de 44 ans, l’a visuellement contrôlée lors de sa sortie des usines du Quai de Javel, dans le 15ième arrondissement de Paris.

Son moteur arbore d’ailleurs fièrement le nom du créateur de la marque aux chevrons !

A cette époque, cette B2 venait remplacer la Citroën Type A.

Elle sera fabriquée en grande série (200 par jours quand même !) et pour atteindre ces cadences André Citroën s’inspire de la méthode de fabrication dite du « Taylorisme » qu’il est allé personnellement étudier à Détroit, aux Etats-Unis, chez les usines Ford qui produisaient alors ainsi la Ford T.

En juillet 1926, la production de la Citroën 10 HP Type B2 s’arrête faisant place aux nouveaux modèles de la marque (Citroën B10, B12 et autres modèles mythiques…).

En 1928, c’est 400 véhicules, successeurs directs de cette B2, qui sortent alors par jour des usines Citroën, ce qui représentait à l’époque tout simplement le tiers de la production automobile française !

Et dans ces années du début de l’histoire de l’industrie automobile française, Renault et Citroën se livrent une une « guerre » commerciale sans merci.

André Citroën, pour promouvoir sa marque et en faire la « réclame », comme on le disait sympathiquement à l’époque pour la publicité, lance dès 1922 des explorations du Sahara avec des chenillettes Citroën B2 équipées du système Kegresse (Adolphe Kegresse ayant mis au point des chenilles permettant aux voitures de rouler dans la neige de Russie).

Ainsi naissent, avec ces B2 à chenilles, les fameuses croisières Citroën. « Croisière noire » qui traversera en 1924/25 le continent africain, « Croisière jaune » en 1931/32, reliant Beyrouth à Pékin, puis « Croisière blanche » en 1934, dans les montagnes rocheuses des États-Unis d’Amérique.

Cette superbe B2 est équipée de pneumatiques Michelin neufs

C’est bien toute cette technicité, ce savoir-faire, cet esprit d’innovation permanente, ce dynamisme et surtout cette passion, hérités d’André Citroën et des autres créateurs de l’industrie automobile française, qui se retrouvent aujourd’hui bien présents dans toute la production automobile actuelle de nos constructeurs !

Et c’est cette même passion qui anime, en Piémont cévenol, à Quissac comme à Sauve, toutes nos équipes, fières de représenter les principales marques automobiles françaises, fières de pouvoir partager notre enthousiasme avec nos clients, de pouvoir les conseiller et les servir avec attention et professionnalisme.

Le tableau de bord de cette jolie Citroën B2

Alors, après quelques photos « de famille » publiées ici, le moment de l’apéro (extrêmement raisonnable) venu, la question se posait en ces termes au cœur de notre Piémont cévenol : « Quelle réaction aurait un ou une jeune propriétaire de cette B2, contemporain(ne) de ces années 1920, devant son arrière-petite-fille que représente notre C3 ? »

Citroën B2 ou Citroën C3 ? Le comparatif ultime tant attendu ! ;-)
A la façon d’un « comparatif automobile », pour essayer d’aider ce ou cette jeune ancêtre dans son choix entre garder quelques siècles de plus son beau cabriolet ou craquer pour une superbe C3 « up-to-date » nous avons dressé un petit bilan, une « aide à la décision » en quelque sorte, un genre de « comparatif automobile » . 😊
Citroën 10 HP Type B2 torpédo

La Citroën 10 HP Type B2

Les plus :

👍 Décapotable (torpédo)
👍 Double système de freinage
👍 Démarrage électrique mais également manuel (nécessite toutefois un bon coup de manivelle)
👍 Le charme du bois et des matériaux nobles
👍 Sellerie cuir très confortable
👍 Fabrication à la main
👍 Look indéniable et indémodable (elle arbore fièrement le tout nouveau logo Citroën ! 🙂)
👍 L’assurance de faire tourner les têtes
👍 Le charme du « pouet pouet 🎵🎶 » du klaxon

Les moins :

👎 Nécessite une bonne pratique de l’automobile
👎 Pas de ceinture de sécurité
👎 Pas d’airbags
👎 Direction non assistée
👎 Freinage nécessitant de bonnes anticipations
👎 Véhicule assez bruyant
👎 Vitesse limitée (bien qu’en parfaite adéquation avec la législation contemporaine)
👎 Aucun connexion Bluetooth ou autre (aucun équipement audio d’ailleurs)
👎 Seul radar de recul possible, balancer des « c’est bon, là ? ça passe ? certain ? » à son entourage
👎 Risque indéniable de créer des bouchons sur la route

Citroën C3

La Citroën C3 Feel Edition

Les plus :

👍 Silence de l’habitacle
👍 Réactivité et confort
👍 Direction assistée
👍 Tenue de route irréprochable
👍 Sécurité (ceintures, airbag, abs)
👍 Climatisation
👍 Equipement audio
👍 Connexion avec votre smartphone
👍 Radar de recul
👍 GPS et multiples autres options
👍 Entretien simplifié
👍 Disponible en plusieurs motorisations

Les moins :

👎 Pas décapotable dans cette finition« Feel Edition »
👎 Véhicule plus « passe partout »
👎 Pas de batterie = pas de démarrage
👎 Klaxon électrique bien moins rigolo
👎 Absence de toute présence de bois (est-ce un moins ?)
👎 Vitesse maximale peu adaptée à la législation française actuelle

Et vous donc ? Que feriez-vous à sa place ? 😉

Seriez-vous prêts à renoncer aux commandes d’un siècle d’histoire de la marque aux chevrons et à passer à la vitesse supérieure avec cette belle et moderne C3 ? 🙄🤔🧐

Citroën B2 ou Citroën C3 ? Laquelle a votre préférence ?
Citroën B2 ou Citroën C3 ? Laquelle a votre préférence ?

D’un autre côté, si son budget le lui permet, il semble bien plus raisonnable et avisé de conseiller à cette conductrice ou à ce conducteur des années folles de s’octroyer la folie 🤡 d’opter pour les 2 en faisant l’acquisition de la nouvelle C3 sans se séparer de sa superbe B2 ! 😍👌👍

Non ? Qu’en pensez-vous ?

Parfois choisir de ne pas choisir semble être la meilleure des solutions ! 😉

Venez en discuter à Quissac ou à Sauve avec nos équipes de passionnés !

Vous y êtes évidement toutes et tous les bienvenus, nous y partagerons, devant un petit café ☕, à la fois toute notre passion de l’automobile mais également celle de l’humour piémontais. 😃

Quant à notre C3 #GaragistesAvantGardistes, elle est, contrairement à la B2, à votre disposition pour vous la « courtoiser » en Piémont cévenol et ailleurs, mais également désormais disponible à la location, en courte, moyenne et longue durée, dans notre agence Citroën de Quissac.

Courtoisez avec passion en Piémont cévenol !

Dans le rétroviseur de notre C3 #GaragistesAvantGardistes, pas moins d’un siècle d’histoire de la marque aux chevrons !

Lorsque le rétroviseur de notre Citroën C3 reflète 100 ans d'histoire

N’hésitez également pas à nous consulter pour bénéficier de notre meilleure offre de reprise ou de rachat cash.

Et pour toute acquisition, en neuf comme en occasion, nos conseillers étudient avec vous les solutions de financement les plus intéressantes et les plus adaptées à votre contexte.

Pour contacter nos équipes commerciales, il vous suffit de composer le 04.90.76.24.44 ! (numéro non surtaxé).

Elles vous accueillent, à Quissac et à Sauve (à proximité des villes de Nîmes, Alès et Montpellier), en Piémont cévenol, du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h à 19h, ainsi que le samedi, de 9h à 18h (journée continue).

Enfin et surtout, pour rester informés de notre actualité, découvrir les nouveautés de nos garages de Quissac et de Sauve, nos promotions et offres spéciales et les prochains articles de notre blog, nous vous invitons à vous inscrire à nos newsletters gratuites ainsi qu’à vous abonner à notre page Facebook et à notre compte Instagram.

Merci pour votre lecture et à très bientôt !